Révéler la beauté dans sa simplicité, toucher nos sens, porter un autre regard sur ce qui nous entoure.

Marquée par la beauté sauvage et authentique des paysages de son enfance, entre le Laos, la Côte d’Ivoire et l’Auvergne, la nature et les éléments qui la composent, ont toujours été une source d’inspiration forte et tiennent une place importante dans son travail et sa réflexion.

Diplômée de l’université d’Arts Plastiques de Saint-Etienne puis de Paris Sorbonne, Karine Proriol travaille successivement dans les domaines de la décoration, de l’artisanat d’art puis du patrimoine.

Ces expériences liées à l’art et la culture n’ont cessé de nourrir son désir de créer.

A Lyon, en 2001, au contact d’une association d’art textile contemporain, elle commence à développer une démarche artistique personnelle.

Elle découvre le textile, les fibres et plus particulièrement le cocon de vers à soie.

Sa forme simple, douce et sa couleur pure l’ont touchée ; il devient alors un objet d’exploration fascinant et infini.

Comme un motif graphique, Karine Proriol décline les multiples facettes du cocon  pour écrire de nouveaux rythmes dans l’espace.

L’exploration méticuleuse de la matière, la recherche d’équilibre avec l’environnement qu'elle mène depuis plus de vingt ans, se révèlent sous forme de grandes installations et de propositions plus intimistes.

Ce rapport subtil entre la matière, la couleur et le cadre dans lequel elle intervient  s’exprime sur différentes échelles.

En effet, ce dialogue poétique s'instaure à la fois dans des microcosmes où le cocon de soie devient son médium de prédilection, mais aussi dans des réalisations imposantes qui prennent pour cadre la nature ou de grands espaces.

Influencée par l’Arte Povera et le Land Art, fascinée par l’esthétique du cocon de vers à soie, elle questionne l’environnement pour en révéler les beautés.

Son travail artistique oscille entre introspection délicate de la matière et interaction harmonieuse avec l’espace.

Tant dans ses créations personnelles que dans les ateliers artistiques qu'elle anime, ses recherches plastiques participent de la même envie ; porter son regard et son attention respectueuse sur l’environnement dans lequel elle intervient, créer un dialogue délicat, favoriser une rencontre, une connivence harmonieuse, révéler l’inattendu pour aller vers une transformation.